Calculer son taux d'endettement

Dans tous les cas, un crédit ne vous sera pas accepté s’il dépasse votre taux d’endettement. Ce taux d’endettement correspond aux charges mensuelles que vous allez par rapport à vos revenus. En France, chez la plupart des banques et organismes de crédit, le taux d’endettement maximum autorisé est de 33 %.

Limiter le surendettement

Si ce taux est mis en place par les établissements prêteurs c’est avant tout pour éviter les cas de surendettement et donc de défaut de paiement. Bien sûr, cela ne signifie pas que la personne ne va pas tout de même se retrouver dans une telle situation, mais les risques sont limités.

Sans un tel taux, une personne pourrait accumuler les prêts et donc les dettes à rembourser. Jusqu’à atteindre un moment où les charges sont supérieures aux revenus. Aussi, si vous faites une demande d’emprunt et que le taux d’endettement est dépassé, la banque a de forte de chance de refuser votre demande. Il faudra alors revoir vos conditions à la baisse, ou aller chez une autre banque (qui risque elle aussi de refuser) ou attendre une situation plus propice.

33 % des revenus

A l’heure actuelle, le taux d’endettement retenu par les organismes prêteurs représente 33 % des revenus bruts de la personne ou du ménage. Par exemple, si votre revenu brut mensuel est de 2 000 €. Vous ne pourrez probablement pas emprunter pour des mensualités dépassant 33 % de 2 000 €, soit 660 €.

Vous l’aurez compris, pour calculer votre taux d’endettement il suffit de multiplier votre revenu brut mensuel par 0,33. Cela vous donnera la valeur maximum des mensualités auxquelles vous pouvez espérer.